C'est toujours un plaisir de commencer un roman de cette auteure. Ses histoires sont drôles et captivantes.

L'héroïne, Lara, est très attachante. On est touché par sa vie et l'on perçoit les mêmes émotions qu'elles. En revanche, au début, le personnage de Sadie est assez exaspérant et énervant. Elle n'en fait qu'à sa tête. Par la suite, en découvrant son histoire, on l'a voit sous un autre angle et nous devient sympathique.

Dernière une histoire aux apparences légères, un thème ressort: la famille et surtout la solitude des personnes âgées.

Seul bémol: la première dédicace que fait l'auteure gâche un peu le suspense en révélant la nature de Sadie.

Synopsis:

Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d'une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d'assister à la crémation d'une très vieille grand-tante qu'elle a dû voir cinq fais tout au plus. Heureusement, Lara n'est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier. Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu'ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis. Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ?

"Très chère Sadie" de Sophie Kinsella
Retour à l'accueil