"L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes" de Karine Lambert

Etant une grande lectrice, mes soeurs savent comment me faire plaisir: m'offrir un livre :-) C'est ce qu'elles ont fait avec ce roman. Je l'avais déjà vu à plusieurs reprises en librairie mais n'avait pas franchi le pas de l'achat.

J'ai lu ce livre très rapidement: 215 pages après les pavés de Christelle Dabos, autant dire que c'était du gâteau :-) La lecture est agréable. On suit la vie de 5 femmes aux origines et histoires différentes qui ont comme point commun de vivre dans un immeuble où les hommes ne sont pas autorisés. La propriétaire de cet immeuble atypique est une ancienne danseuse étoile surnommée "la reine". Elle est très proche de ses locataires qui sont avant tout des amies. Chaque femme a renoncé aux hommes pour des raisons propres jusqu'à l'arrivée de Juliette qui, elle, croit toujours aux hommes et en l'amour. Vous vous en doutez, la fraicheur de Juliette va déteindre sur les autres femmes et bouleverser leur quotidien. Je ne vous en dirais pas plus pour éviter de vous en révéler davantage ;-)

C'est une lecture détente, idéale pour les vacances!

Synopsis

Cinq femmes d'âges et d'univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d'amour et ont inventé une autre manière de vivre. L'arrivée d'une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l'atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près: l'entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi?
Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d'aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s'y sent bien.

Prix Saga café 2014 - Meilleur premier roman belge

"L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes" de Karine Lambert
Retour à l'accueil