J'ai changé mes habitudes de lecture pour découvrir ses 2 bd au style bien différent. 

J'ai tout d'abord bouquiné "Adieu Monde Cruel!" de Massard, Rousselot et Delestret. 4 personnes se donnent rendez-vous pour organiser leur suicide. Ils ont raté leurs vies et espèrent réussir leur mort. Mais rien ne va se passer comme prévu! A chaque tentative, les personnages sont interrompus et doivent trouver une nouvelle solution pour mener leur suicide à bien. Si la règle principale est de ne pas expliquer leurs motivations, les personnages vont finir par s'ouvrir et confesser leurs maux. 

Je trouve l'histoire bien trouvée. Le thème du suicide collectif est abordé de manière légère et avec dérisions mettant ainsi plus en avant la finalité de ce rendez-vous. C'est une bonne idée d'utiliser la bd pour parler de ce sujet qui existe réellement et qui peut tous nous concerner. 

Quant aux dessins, je les ai trouvé très bien réalisés et percutants. Malgré un thème sombre ils sont assez colorés et collent très bien au texte. 

La fin de la BD laisse supposer une suite que je pense lire pour savoir si les personnages vont réussir leur suicide ou non. 

Synopsis

À la faveur d'une rencontre anonyme sur internet, trois hommes et une femme se donnent rendez-vous à l'aube sur la place d'une grande ville. Sans échanger ni noms ni prénoms, ils entrent dans une voiture, abandonnent leurs téléphones et quittent la ville.

Le mode opératoire de leur funeste projet, décidé d'un commun accord, semble bien, en place: l'endroit, l'ambiance, les derniers mots. Bref, il n'y a plus qu'à...

Seulement rien ne va se passer comme prévu. Car si vivre seul n'est pas toujours facile, vouloir en finir en groupe est loin d'être simple et peut vous réserver quelques surprises...

 

Ma seconde lecture "Bleu Pétrole" de Morizur et Montgermont est un vrai coup de coeur. 

Le récit est inspirée de fait réel. 

Bleu, est une jeune fille qui a une famille peu commune. Son père, Léon Larze, est un paysan qui souhaite faire bouger les mentalités dans son village. Pour cela il crée tout d'abord une chorale où paysans et bourgeois se retrouvent et partagent leur passion. Mais cela ne suffit pas et le jeune père de famille va se proposer au poste de maire et être élu. Malgré quelques protestations pendant ses débuts, il siégera pendant plus de 40 ans. 

Au début de la BD, on suit l'enfance de Bleu qui vit à Ploudalmézeau dans le Finistère avec sa famille. En 1978, la vie de la Bretagne entière va être chamboulée par le naufrage d'un bateau: l'Amoco Cadiz. Le bateau va déverser plus de 220 000 tonnes de pétroles dans la mer et su les côtes bretonnes. C'est une véritable catastrophe écologique. Fasse à cela, le maire et ses citoyens vont prendre les choses en main et nettoyer les plages. Ce naufrage aura eu de nombreuses conséquences sur l'environnement. Des milliers d'animaux meurent asphyxié par le pétrole. 

Léon ne peut tolérer que les pollueurs restent impunis et il va donc leur intenter une action en justice en se réunissant en syndicat avec d'autres élus locaux. Cette affaire est sans prétendent. Les élus bretons vont s'attaquer à une grosse firme américaine pour être dédommager de cette catastrophe mais aussi faire évoluer les normes concernant les bateaux vieux et endommagés voguant sur les eaux européennes. 

N'étant pas née en 1978, je ne connaissais cette catastrophe écologique. J'ai donc découvert cela grâce à cette très belle bande dessinée. En plus du récit, vous trouverez des archives et des notes de l'auteur qui a interviewé son grand-père pour réaliser son projet. J'ai beaucoup aimé que des notes historiques soient rajoutées. Elles complètent très bien le récit. 

Quant aux dessins, je les ai tout simplement adoré . Ils sont sublimes et accompagnent à merveille une belle histoire. 

C'est la 1ère fois que j'ai un tel coup de coeur pour une BD. J'ai été émue et touché par l'histoire et ses protagonistes. 

Synopsis

16 mars 1978: le pétrolier Amoco Cadiz s'échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. 220 000 tonnes de pétrole brut sont déversées sur près de 400 kms de côtes bretonnes, provoquant l'une des plus grandes marées noires du siècle. 

Léon, le maire de la petite commune, décide de poursuivre les responsables et engage la lutte contre la firme propriétaire du chargement de l'Amoco, jusqu'au procès aux Etats-Unis qui durera quatorze ans. 

À ses côtés, sa fille Bleu vit de plein fouet la catastrophe et s'en fait le témoin. Elle nous livre ses souvenirs: leur vie de famille et les liens qui les unissent. 
L'espoir, la persévérance.

Bleu Pétrole est leur histoire...

Retour à l'accueil