J'ai lu et adoré la trilogie Millenium de Stieg Larsson. C'est l'adaptation cinématographique américaine avec Daniel Craig qui m'a fait découvrir cette saga. Suite à mon engouement, j'avais donc acheté avec plaisir le tome 4 écrit par David Lagercrantz. Malheureusement, je n'avais pas du tout accroché. J'avais trouvé l'histoire facile et quelque peu incohérente avec l'univers de l'auteur original. 

Mais étant donné l'existence de cette chronique, cela veut dire que je n'ai pas su résister à l'appel de ce tome 5. C'est vrai j'avoue tout! Mais j'avais tellement hâte de retrouver Lisbeth et Mikael que je me suis lancée quand même lancée dans cette lecture.

Le roman débute peu de temps après le dénouement du tome 4. Malgré le fait qu'elle est sauvée la vie d'un enfant, Lisbeth se retrouve en prison pour une peine de 2 mois. Elle va y faire la rencontre de Faria Kazi, une jeune femme condamnée pour avoir défenestré son frère. Cette prisonnière est la bête noire de Benito, la caïd du pénitencier. Lisbeth va essayer de protéger Faria tout en faisant justice. 

En parallèle à cela, l'enfance de Lisbeth refait surface suit à une liste de nom que son tuteur Holger Palmgren lui confit. Lisbeth va donc en apprendre davantage sur sa famille et dépoussiérer de vieux secrets qui vont lui attirer de nombreux problèmes. Comme toujours, Mikael Blomkvist va l'aider dans ses recherches et ensemble vont débusquer un organisme inhumain qui a bouleversé à jamais la vie de la jeune hackeuse. 

Dans ce tome 5, Camilla, la soeur de Lisbeth, est mentionnée mais reste absente. Tout au long du livre on sent sa présence comme une épée d'amoclès sur la tête de Lisbeth.

Contrairement au tome 4, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. J'ai trouvé l'histoire bien mieux ficelée et les personnages plus fidèles à la création de Stieg Larsson. J'ai adoré retrouver Lisbeth même si elle a le don pour se mettre dans de sacrées histoires. J'ai trouvé l'histoire cohérente avec l'univers original et l'intrigue bien trouvée même si elle semble un peu facile par endroit. 

Synopsis

Une enfance violente et de terribles abus ont marqué à jamais la vie de Lisbeth Salander. Le dragon tatoué sur sa peau est un rappel constant de la promesse qu'elle s'est faite de combattre l'injustice sous toutes ses formes. Résultat: elle vient de sauver un enfant autiste, mais est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour mise en danger de la vie d'autrui. Lorsqu'elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d'un passé qui continue à la hanter ressurgissent. Quelqu'un a remis à Palmgren des documents confidentiels susceptibles d'apporter un nouvel éclairage sur un épisode traumatique de son enfance. 

Pourquoi lui faisait-on passer tous ces tests d'intelligence quand elle était petite? et pourquoi avait-on essayé de la séparer de sa mère à l'âge de six ans? Lisbeth comprend rapidement qu'elle n'est pas la seule victime dans l'histoire et que des forces puissantes sont prêtes à tout pour l'empêcher de mettre au jour l'ampleur de la trahison. Avec l'aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste d'abus commis par des officines gouvernementales dans le cadre de recherches génétiques secrètes. Cette fois, rien ne l'empêchera d'aller au bout de la vérité

Suis-je la seule à trouver une ressemblance frappante entre la jeune femme blonde de la couverture du livre et Noomi Rapace, l'actrice qui incarne Lisbeth dans la version cinématographique suédoise? ;-)

Millenium 5 La fille qui rendait coup pour coup de David Lagercrantz
Retour à l'accueil