Le premier tome de cette saga "The Curse" a été un vrai coup de coeur, alors dès que la suite est parut j'ai foncé en librairie pour me la procurer :-)

ATTENTION CETTE CHRONIQUE CONTIENT DES SPOILERS SUR LE PREMIER TOME DONC POUR CEUX QUI PENSE LE LIRE STOP :-)

Kestrel est désormais la fiancée du fils de l'empereur et sera donc impératrice après son mariage. Elle a remis en main propre à Arin un traité de paix où l'empereur laisse aux herranis leurs terres en retour de la protection de l'empire. Arin a d'ailleurs été troublé que ce soit Kestrel qui lui remette ce document en main propre et surtout qu'elle aborde un trait doré au-dessus des sourcils, symbole de fiançailles. 

Le jeune homme est désormais gouverneur de son pays et va devoir se présenter à la cour de l'empereur pour participer à diverses festivités. Il ne va avoir de cesse d'essayer de se rapprocher de Kestrel les mettant ainsi tous les 2 en dangers. Arin souhaite avoir des réponses que la future impératrice ne semble pas disposée à lui fournir. Elle ne cesse de changer de comportements pour cacher son jeu aux yeux d'Arin mais surtout à ceux de l'empereur qui est un homme vicieux et sans pitié. 

Kestrel va devoir mentir à de nombreuses reprises pour camoufler son jeu et ainsi s'éloigner de l'homme qu'elle aime. Quant à Arin, il va subir de nombreuses attaques et être en danger à de multiples reprises. 

J'ai bien aimé cette suite qui est à la hauteur du premier tome. J'ai beaucoup aimé retrouver Kestrel et Arin qui sont des personnages forts mais torturés. Leur amour est leur plus gros point faible et va les mettre en danger à de nombreuses reprises. Le personnage de l'empereur est tout simplement imbuvable. Cet homme m'a fortement énervé :-) C'est aussi le cas du père de Kestrel, Trajan, plus particulièrement à la fin du livre. 

Etant donné la fin de ce tome, j'attends la suite avec impatience en espérant une belle fin (et oui mon côté romantique n'est jamais très loin ;-) ). 

Synopsis

FIlle du général le plus titré de l'Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors quelle réprouve l'esclavage, d'acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d'Arin. Pire encore, elle a eu la bêtise de lui permettre de devenir son ami... et de laisser la ville entière s'en émouvoir. Elle n'a compris qu'au dernier moment son erreur, en découvrant l'impensable : espion aux ordres de son peuple oppressé, les Herranis, le jeune homme était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.

A présent, tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Elle a vu ses amis tomber autour d'elle et a dû supporter la douleur de la trahison d'Arin - elle dont l'éducation entière lui souffle de tout faire pour se venger. Mais, quand il a fallu choisir son camp, elle a préféré, à son tour, l'impensable : sacrifier son bonheur pour celui des Herranis, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils de l'Empereur. S'ouvre, à la cour, un terrible jeu d'échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis le monarque - un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d'autrui - jusqu'à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n'espèrent que sa chute.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple !

The Crime de Marie Rutkoski
Retour à l'accueil