C'est Aurore, au cours d'un swap, qui m'a offert ce livre à l'écriture et l'ambiance très anglophone. Ce sont d'ailleurs là deux points que j'aime bcp en matière de lecture. 

Olivia et Sybil Pentland vivent à Durham, non loin de Boston. La résidence familiale, Brook Cottage, est donc habitée par la mère et la fille mais aussi par Aston le père et John le grand-père dont la femme vit dans l'aile nord avec son infirmière. Après avoir fait ses études en Europe, Sybil revient donc dans sa famille pour être présentée aux autres familles de Durham à l'occasion d'un bal. Thérèse, la fille de Sabine, amie d'Olivia, est également présente à ce bal pour les mêmes raisons. Mais les garçons présents et les familles semblent peu attractives aux jeunes femmes. 

Olivia et Sabine sont très souvent chapottées et jugées par tante Cassie. Il s'agit de la soeur de John et en tant que tante veuve se fait l'agent de la morale et de la religion. Elle est d'ailleurs sans cesse en conflit avec Sabine. 

Tout au long du roman, nous suivons donc ces personnages qui gravitent les uns autour des autres au cours d'un chaud été, précurseur d'un bel automne. 

J'ai vraiment apprécié cette lecture. J'ai adoré l'ambiance un peu british qui ressort de ce livre. Malgré des phrases longue, l'écriture est agréable et fluide voire même douce. L'auteur a su saisir avec justesse la mentalité de l'époque et l'importance de l'honneur et des rumeurs. Les personnages se doivent d'être irréprochables pour ne pas salir le nom des Pentlands et attirer le déshonneur sur la famille. Mais cela a beau être une vertue, l'honneur entraîne également de nombreux sacrifices personnels surtout par rapport au mariage qui se faisait plus souvent par accord familial que par amour. 

Il a été difficile de faire un résumé de ce livre car il se passe à la fois pleins et peu de choses. Il y a peu d'action mais beaucoup de discussions qui font avancer le récit. 

J'ai passé avec ce roman un doux moment de lecture qui me conforte dans mon envie du moment de lire davantage de classique (surtout dans le sens de l'écriture). 

Synopsis

Mariée très jeune, au dernier rejeton d'une vieille dynastie  de la Nouvelle-Angleterre, Olivia ne sait pas encore quel enfer se cache derrière la façade de respectabilité et de puritanisme de sa nouvelle famille. Les alliances, parfois, scellent dans la douleur le destin de jeunes femmes écrasées par le poids du devoir et des violences qui en découlent. Le retour vins ans plus tard d'une amie de jeunesse partie épouser celui qu'elle aimait, va bouleverser l'existence de celle devenue une épouse tranquille. Tirée de sa léthargie par ces retrouvailles, Olivia n'acceptera peut-être pas pour sa fille ce qu'elle a supporté des années durant d'un homme qui ne l'a jamais aimée. 

Précoce d'automne de Louis Bromfield
Retour à l'accueil