J'ai déjà lu quelques livres de cet auteur dont "Un avion sans elle" qui fût pour moi un vrai coup de coeur. J'ai donc commencé avec plaisir la lecture de ce recueil composé de 4 nouvelles. 

La première nouvelle "T'en souviens-tu mon Anaïs?" est la plus longue. Ariane quitte Paris pour aller vivre avec sa fille de 3 ans à Veules-les-roses. Elle retourne dans cette charmante petite ville touristique qu'elle a visité il y a quelques années avec le papa de sa fille. Mais cette fois-ci, les circonstances sont différentes. Il ne s'agit pas d'un week-end en amoureux mais plutôt d'un nouveau départ. Elle va vivre dans une maison qui fût le refuge d'une célèbre artiste du début du XXe siècle. Mais tout ne va pas se dérouler comme elle le souhaite. Ariane se sent épiée. Elle pense qu'on lui cache quelque chose. De plus, l'attitude de sa fille l'a perturbe. Beaucoup de choses manquent de sens pour elle. Elle va donc se lancer en quête de vérité et essayer de découvrir le secret de cette fameuse actrice dont tout le monde parle.

Dans la deuxième nouvelle intitulée "L'armoire normande", on suit un couple d'anciens professeurs qui part quelques jours à la campagne dans un château pour se ressourcer. Mais une fois sur place, tout ne se passe pas comme prévu. Où est la maîtresse des lieux qui devait les accueillir? Pourquoi le mari de cette dernière est-il toujours seul? Et surtout qu'elle est cette odeur entêtante qui se propage dans leur chambre? Une nouvelle qui vous emmène dans un sens pour mieux vous dérouter à la fin.

La troisième nouvelle, "Vie de grenier", commence par un beau dimanche de mai. Gaby est à la retraite et écrit des livres sur les faits divers de sa région. Sa femme lui propose une sortie pour profiter du soleil et ils en profitent pour aller faire un tour dans un vide-grenier. Une fois sur place, Gaby constate un fait étrange. Une femme vend des objets qui lui rappellent des souvenirs. Il a l'impression de voir sa vie sur cet étalage. Est-ce un effet de son esprit? Ou cette femme a copié sa famille? Gaby va ainsi mener l'enquête pour en savoir plus sortant ainsi de ses habitudes d'enquêter sur le passé. 

La quatrième et dernière nouvelle s'appelle "Une fugue au paradis". Justine vit en métropole, dans la capitale. Lorsque son amie Johanna lui propose de venir passer le nouvel an à La Réunion, son île natale, Justine commence par refuser mais va finalement se laisser convaincre et partir avec son amie. 
Le premier jour de la nouvelle année, un jeune homme découvre un cadavre dans le lagon où les filles ont passé le réveillon en compagnie de milliers de personnes. Qu'est-il arrivé à cet homme? Quel sombre secret cache sa mort? Ce cadavre et les 2 jeunes filles sont-ils liés? 

J'ai mis un peu de temps à lire ce recueil. Je n'ai pas eu beaucoup de temps libre pour le bouquiner et puis je ne suis pas vraiment rentrée dans les histoires. J'ai bien aimé les intrigues mais sans plus. Je m'attendais à des énigmes plus poussées, plus "tordues". J'ai assez vite compris la fin des histoires, me gâchant ainsi un peu le plaisir de la surprise. 

Je suis assez mitigée concernant ce livre. J'ai beaucoup aimé "Un avion sans elle" et "les nymphéas noirs" de cet auteur et je n'ai pas retrouvé le même plaisir dans cette lecture. Cela vient peut-être du format. Les nouvelles étant plus courtes, l'intrigue ne peut pas trop durer ni être trop complexe pour une résolution réaliste. Je m'essayerai donc à lire d'autres romans de cet auteur afin d'avoir le meilleur avis possible sur ses écrits :-)

Et vous, avez vous déjà lu des livres de Michel Bussi? Avez-vous aimé? 

Synopsis

Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison...

Bienvenue au pays de Caux, terres de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards... 

T'en souviens-tu mon Anaïs? de Michel Aussi
Retour à l'accueil