Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam

Ce livre m'a été offert par Anaïs pour mes 30 ans. Il fait parti d'une sélection de 30 livres dont je prévois de vous parler dans mon prochain coup de cœur :-)

Claire vit à Paris. Elle est caissière dans une enseigne Shopi. Pour Claire, la vie est une éternelle atteint depuis que son frère a disparu 2 ans plut tôt suite à une dispute familiale. Depuis ce jour, Claire n'a aucune nouvelle de son petit frère et survit avec son absence. Après des mois très compliqués où sa santé à été mise à rude épreuve, la jeune femme s'est repris en main et à cherché du travail. Elle semble aller mieux depuis qu'elle reçoit régulièrement des cartes postales de son frère. Il va bien, elle en doit pas s'en faire. Le titre du livre provient d'ailleurs d'une de ses cartes.  Ces cartes redonnent de l'espoir à Claire mais va-t-elle revoir bientôt son frère?

Je vous avoue ne pas avoir vraiment pris de plaisir à lire ce roman. Je n'ai pas aimé l'écriture. Trop hachée et répétitive pour moi. J'ai eu l'impression de survoler l'histoire. Après j'ai vu l'adaptation cinméatographique du roman il y a quelques temps et je me rappelai donc de la fin d el'histoire. Mais même avec ce "suspense", je ne suis pas sûre que j'aurai apprécié cette lecture. Un amie m'a conseillé de persévérer et de lire un autre livre de cet auteur. Mais je ne suis pour l'instant pas vraiment tenté. 

Synopsis

Au départ, juste une disparition. Sans raison apparente ou presque. Claire quitte son poste de caissière dans un supermarché et part à la recherche de son frère Loïc. Et ce qu'elle va découvrir n'était pas franchement prévu au programme... La force de ce roman aux allures de thriller tient à la finesse de ses personnages, des gens simples comme on en connaît tous, qui ont parfois du mal à exprimer leurs sentiments. Un livre sombre, mais profondément humain.

Je vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam
Retour à l'accueil