Ayant lu "Mork" qui est le tome précédent de la saga policière de Ragnar Jonasson, j'ai voulu suivre dans cette nouvelle enquête les aventures d'Ari Thor en Islande.

Ari Thor est le second du capitaine Tomas. La criminalité se limite à quelques faits divers à Siglufjordur, petite ville du Nord de l'Islande. L'été a éloigné les tempêtes de neige et révélé un nouveau crime, le tout saupoudré de cendres suite à l'éruption du volcan Eyjafjöll (mais quelle galère à écrire et retenir ses noms islandais :-) 

Un ouvrier nommé Elias a été retrouvé sauvagement assassiné devant une maison dont il faisait la rénovation. Deux facettes de cet homme semblent ressortir: d'un côté on découvre un homme impliqué dans le milieu caritatif, de l'autre on distingue un magouilleur flirtant régulièrement avec l'illégalité. 

Ari Thor va donc mener l'enquête épaulé sans le savoir par une journaliste de Reyjavik, plus impliquée personnellement qu'elle ne veut bien le laisser penser.  Elle va s'avérer une allié de taille dans la résolution de cette enquête et surtout apporter un éclairage nouveau sur la victime. 

J'ai beaucoup aimé retrouvé le personnage d'Ari Thor et surtout les paysages de l'Islande, ce pays qui me fascine. 

J'ai trouvé l'histoire bien faite. L'action se déroule de manière cohérente et va crescendo. Le rythme est parfois un peu lent mais cela ne gâche en rien la lecture. 

Cette lecture confirme, si besoin est, mon goût pour les polars nordiques et surtout les paysages Islandais qui ne cessent de me faire rêver. 

Ce livre est le troisième et dernier que j'ai lu pour #lemoisdelasaga. 

Synopsis

En Islande, les fjords et les volcans dissimulent des secrets macabres. Une seule règle : ne pas se fier aux apparences. C'est l'été à Siglufjördur. Le climat de ce village du nord de l'Islande est si rude que le jeune policier Ari Thór voit arriver avec soulagement cette saison où le soleil brille à toute heure du jour et de la nuit. Mais le répit est de courte durée. Un homme battu à mort est découvert sur les bords d'un fjord tranquille. Une jeune journaliste vient fouiner d'un peu trop près. Que cherche-t-elle à découvrir ? Ou à étouffer ? Surtout, l'éruption spectaculaire de l'Eyjafjallajökull recouvre peu à peu toute l'Islande d'un épais nuage de cendres. Cette étrange " nuit " – nátt, en islandais – fait remonter les secrets les plus enfouis. Personne ne sera épargné. Pas même Ari Thór, qui doit pourtant boucler son enquête au plus vite, s'il veut éviter de nouveaux crimes. 

Natt de Ragnar Jonasson
Retour à l'accueil