J'ai eu la chance de reçevoir le dernier roman de Joël Dicker en avant-première en service de presse peu de temps avant le confinement. La cerise sur la gâteau est la dédicace de l'auteur que je n'ai découverte qu'au moment d'entamer ma lecture. 

Dans ce roman, le personnage principal n'est autre que l'auteur lui-même. Attention, ce n'est pas une autobiographie. Il s'agit bien d'un roman dont l'auteur fait partie à part entière. 

On le retrouve à Genève pendant l'été 2018. Il est en train d'écrire un roman, une biographie que son éditeur, Bernard De Fallois, décédé quelques mois plus tôt. Une déception amoureuse va changer l'orientation de son roman. Pour se remettre de cette séparation, il va se rendre à l'hôtel Verbier, à 1H30 de Genève. Là-bas, il va découvrir la mystérieuse chambre 621 bis qui remplace la 622. Et pour cause, un crime a eu lieu dans cette chambre et l'hôtel a préféré changer le numéro de chambre pour tenter d'effacer ce scandale passé des mémoires.
Poussé par la curiosité et aussi par Scarlett, sa charmante voisine de chambre, Joël va enquêter sur ce meurtre et en faire par la même occasion un roman.  

Comme toujours, Joël Dicker sait semer son lecteur. Il nous entraîne dans plusieurs couches de narrations qui se complètent et s'imbriquent les unes dans les autres. Les flash-back s'enchaînent et enrichissent l'intrigue. 

Quand on lit ce livre, on a l'impression d'éplucher un oignon: à chaque couche, sa révélation. 

J'ai beaucoup aimé ce roman. Les personnages sont très bien construits. On se surprend à les aimer, oui à se méfier d'eux pour finalement les soutenir. L'auteur m'a embarqué au coeur d'une intrigue prenante où la résolution finale ne se fait que tardivement. 

J'ai passé un très bon moment de lecture et c'est un vrai plaisir de retrouver la plume de l'auteur. 

Synopsis

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.
Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.
Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

L'enigme de la chambre 622 de Joël Dicker
Retour à l'accueil