Il y a plusieurs mois, j'ai lu le premier tome des aventures de la journaliste Jennifer Doray dans "La griffe du diable" et j'avais beaucoup aimé. J'ai donc décidé de lire la suite, que j'ai depuis un petit moment dans ma bibliothèque , à l'occasion du #challengesagapoliciere. 

Dans ce roman, Jennifer Dorey, alias Jenny, reste le personnage principal. Elle est reconnue sur l'île et ses environs comme la journaliste qui a résolu la plus grosse affaire de meurtres en série sur Guernesey. 
Suite à la découverte d'ossements dans une grotte sur l'île voisine de Sercq, la journaliste va être amenée à couvrir médiatiquement une nouvelle grosse enquête. En effet, quelques heures à peine après la découverte des ossements,  un vieil habitant de l'île, Reg Carré, est violemment assassiné. Est-ce une simple coïncidence ou les affaires sont-elles liées?
L'inspecteur-chef Michael Gilbert est envoyé sur les lieux. Fréquentant depuis quelques tels la mère de Jenny, le policier et la journaliste se connaissent bien. Ils sont officieusement travailler ensemble pour résoudre ces crimes. 
En parallèle, de mystérieux actes de vandalismes ont lieu sur Sercq envers Corey Monroe, un homme riche qui a acheté une partie de l'île, rejeté par les autochtones. Michael doit aussi faire face à un vaste réseau de stupéfiants qui semble se mettre en place à Guernesey. La police locale ne va pas chômer pour tenter ce résoudre tous ces problèmes. 

J'ai mis un peu de temps à lire ce livre car j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé la première partie du livre un peu plate. 
Le suspense n'arrive que dans les 100 dernières pages. Certaines réponses apportées à l'intrigue ne m'ont pas vraiment convaincu. Je suis un peu restée sur ma faim. 
En revanche, j'ai beaucoup apprécié de retrouver Jenny. Son personnage est attachant et apporte une touche d'humanité qui semble manquer à certains personnages journalistes. Elle est en recherche de vérité sur la mort de son père et cela la rend vulnérable. 

Synopsis

Pas de voitures sur les routes, seulement des calèches et des vélos. Pas de lumière la nuit, seulement les étoiles dons un ciel parfaitement noir. Ce petit bout de terre, situé à quelques kilomètres à l'est de Guernesey, c'est l'île de Sercq. Population : quatre cent cinquante habitants. Quand des ossements humains y sont découverts et qu'un vieil homme est brutalement assassiné chez lui, l'inspecteur-chef Gilbert est appelé de Guernesey pour se charger de l'affaire — suivie de près par la journaliste Jennifer Dorey, qui vient recueillir les réactions des îliens pour son journal. Entre superstitions, histoires de fantômes et de diable, Michael et Jenny vont découvrir que ce havre de paix et de sérénité cache en son coeur de bien sombres secrets...

 

L'île au ciel noir de Lara Dearman
Retour à l'accueil