Je me suis lancée dans la lecture de ce livre suite à l'avis plus que positif de l'oncle de mon amoureux sur ce livre. C'était l'occasion de découvrir la plume de cette auteure dont j'entends beaucoup parlé. 

Dans ce pavé de plus de 600 pages, nous suivons la vie de Grace Marks. Enfermée dans un asile puis dans un pénitencier pour meurtres, elle nous relate ces souvenirs à travers les entretiens qu'elle a avec le docteur Jordan. 

L'histoire de Grace Marks est pleine de mystère et de questionnement. Après avoir émigré au Canada, Grace s'est retrouvée seule avec son père et ses frères et soeurs. Elles devaient subvenir aux besoins du foyer car son père était plus alcoolique que travailleur. La jeune fille de 13 ans va très vite trouver une place dans une maison en tant que femme de charge. Jusqu'à ces 16 ans, elle va être recommandée pour travailler dans de nombreuses maisons. La dernière maison dans laquelle elle va travailler est celle de M. Kinnear. Il a déjà une femme de chambre qui s'occupe du foyer mais elle ne peut faire toutes les taches seule. On apprend très vite dans l'histoire que Nancy, la femme de chambre, ne s'occupe pas uniquement que de la maison. Des rumeurs courent sur la relation clandestine qu'elle entretiendrait avec son employeur M. Kinnear. Grace va donc entrer dans cette maison avec cette ambiance particulière. Un homme d'écurie travaille aussi pour le foyer. Il s'agit de James McDermott. 

Quelques semaines après sa prise de poste, M.Kinnear et Nancy sont sauvagement assassinés. Grace fuit avec le garçon d'écurie. Ils vont être arrêtés après la frontière américaine et jugés. McDermott va être pendu mais Grace va se voir condamné à la prison à perpétuité. 

Nous découvrons donc la vie de Grace à travers ses échanges avec le Dr Jordan qui l'interroge pour essayer de déterminer si elle était démente lors des crimes. Car le doute subsiste. Personne ne peut dire avec certitude qu'elle est coupable ou innocente. Ce doute persistera jusqu'à sa mort. 

Ce livre est tiré d'un fait réel s'étant déroulé au Canada au 19ème siècle. L'auteure a bien sur romancé certaine partie que l'Histoire ignore. 

Le roman aborde également beaucoup la psyché et le cerveau. C'est au cours de ce siècle que les travaux sur la folie, la démence et autres turpitudes du cerveau ont le plus avancé. 

J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteure. C'est une belle écriture mais très fluide et agréable à lire. C'est assez dense mais la lecture n'en est pas compliquée. Cela reste tout de même une lecture exigeante et il m'a fallut plus de 10 jours pour lire ce roman. 
Quant à l'histoire, j'ai beaucoup aimé découvrir la vie de Grace à travers ses souvenirs mais aussi à travers de la correspondance. Les différents protagonistes échangent de nombreuses lettres qui font avancer la narration et la complète. 

Ce fut une très belle découverte. Je pense lire bientôt "la servante écarlate", le livre emblématique de cette auteure. 

Et vous avez-vous déjà lu cette auteure? Qu'en avez vous pensé? 

Synopsis

1873. Grace Marks, seize ans, est condamnée à la réclusion à perpétuité pour le double meurtre de son jeune employeur et de sa gouvernante. Victime sous emprise ou monstre en jupons ? Face à l'échec des rapports psychiatriques, le Docteur Jordan s'empare du dossier, bien décidé à la sortir de son amnésie. Mais pourquoi lui cache-t-elle les troublants rêves qui hantent ses nuits ?

Inspiré d'un sanglant fait divers qui a bouleversé le Canada du XIXe siècle, Margaret Atwood nous offre un roman baroque où le mensonge et la vérité se jouent sans fin du lecteur. Captive est aujourd'hui adapté en série TV.

Captive de Margaret Atwood
Retour à l'accueil