Pendant le confinement j'ai lu le très bon "L'archipel des larmes" de Camilla Grebe. S'agissant d'un tome 4, j'ai voulu lire les précédents. J'avais déjà lu le premier il y a quelques mois "un cri dans la glace" et "Le journal de ma disparition" est le tome 2. 

L'action se déroule en Suède, plus précisément à Ormberg, une petite bourgade isolée où il ne se passe jamais rien. 
Malin, qui est désormais enquêtrice, revient sur un cold case dont elle a été le principal témoin pendant son adolescence. 

Alors qu'elle est en foret avec des amis, elle va découvrir un crâne humain. Il s'agit du corps d'une fillette. 8 ans plus tard, Malin est devenu enquêtrice et l'affaire n'a toujours pas été résolu. Pour enfin comprendre ce qui est arrivée à la petite, Malin va travailler en collaboration avec la celèbre profileuse Hanne Lagerlind-Schon. 

Lorsque Hanne est retrouvée transie de froid dans la foret, seule, sans chaussures, la police est en alerte. Qu'est-il arrivé à la célèbre profileuse? Souffrant de sérieux problèmes de mémoire, cette dernière est incapable de relater les dernières heures. Elle a occulté la semaine écoulée. Cela est d'autant plus dramatique que son compagnon qui est aussi inspecteur a disparu et qu'elle est la seule à pouvoir dire où il se trouve. 

En parallèle à cela, l'enquête sur le décès de la petite fait du surplace. Mais tous ces événements semblent étrangement liés. 

J'ai bien aimé cet opus mais pas autant que "L'archipel des larmes". J'ai trouvé parfois l'histoire un peu trop lente pour un thriller. Les personnages "enfoncent des portes ouvertes" ralentissant ainsi l'intrigue. 
En revanche, j'ai beaucoup aimé les personnages et j'ai apprécié de les retrouver. 

Synopsis

Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.
Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse, et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour aunlendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.
Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné...
Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime : une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient tragiquement liés ?

Le journal de ma disparition de Camilla Grebe
Retour à l'accueil