J'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis plus de 3 ans. Ma soeur l'a sélectionné lorsque nous avons fait la vidéo "Ma soeur choisit mes lectures". 

Il s'agit d'un roman post-apocalyptique. C'est mon 1er du genre. 
Koridwen est une adolescente vivant en Bretagne qui a vu toute sa famille décimée par un virus mortel. Ce virus a touché la planète et seuls les adolescents d'un certain âge ont survécut. 
Koridwen tente de survivre en s'occupant de la ferme familiale où les animaux dépendent d'elle. 
L'eau courante ainsi que l'électricité sont coupés. Internet, le réseau téléphonique et tous les moyens de communications sont hors service. Mais avant la déconnexion mondiale, Koridwen a reçu un message à travers un jeu vidéo. Il y ai fait mention d'un rendez-vous à Paris le 24 décembre . Le mystérieux message laisse entendre qu'un retour dans le passé est possible. 
Après avoir récupéré son cousin Max, Koridwen va prendre la route pour Paris en tracteur. 

Je vous laisse découvrir par vous-même la découverte de Paris par Koridwen. 

Avant toute chose, j'ai beaucoup aimé la plume de Yves Grevet. Elle est fluide et très visuel. J'ai parfaitement réussi à me représenter son Paris. J'ai trouvé l'histoire originale. Ce roman fait partie d'une série de 4 romans écrit par 4 auteurs différents. Chaque roman est centré sur un personnage en particulier. Ce concept est vraiment innovant. Je ne suis pas sure de lire les autres livres mais j'aime beaucoup l'idée. Ce fut une lecture originale et idéale pour découvrir le post-apocalyptique pour moi. 

Synopsis

"JE M'APPELLE KORIDWEN. Je suis la dernière survivante du hameau de Menesguen. J'ai décidé de me rendre à Paris. 541 kilomètres en tracteur, c'est de la folie, mais toute seule ici je suis trop vulnérable. Ma grand-mère m'a toujours dit que j'aurais un destin exceptionnel. C'est le moment de le vérifier. "

Retour à l'accueil